FLASH INFO
Bon à savoir : Tous les services de l'Agence Emploi Jeunes sont totalement gratuits. Par exemple, le retrait et le dépôt des dossiers dans le cadre du projet Agir pour les Jeunes, ne sont soumis à aucun frais , et ce,sur l'ensemble du territoire national. | Apprentissage - Chantier école : L'Agence Emploi Jeunes forme gratuitement 365 jeunes dans différents domaines d'activités. Inscrivez-vous pour postuler massivement à ces formations. | Formations Complémentaires Qualifiantes 2019 : Postulez massivement aux offres de formation disponibles sur notre site. | Inscription : Continuez de vous inscrire sur notre site pour bénéficier de toutes nos offres. |





Le lundi 04 Mars 2019, l’auditorium de la Banque Africaine de Développement (BAD) a abrité la cérémonie d’ouverture de la 3ème édition du Forum Africain pour la Résilience (FAR), sur le thème : « Fragilité, migration et résilience ».

Organisé par la Banque Africaine de Développement (BAD) avec le soutien de l’Agence Suisse pour le Développement et la Coopération (SDC),  ce forum accueille 300 personnes qui examinent les opportunités qu’offre la migration en tant que source de partage de valeurs sociales entre les pays de départ, de transit et de destination.

La cérémonie d’ouverture a enregistré la présence de membres du Gouvernement, de la société civile, des hommes d’affaires ainsi que des universitaires.

Monsieur Ally Coulibaly, Ministre de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, représentant du Gouvernement a procédé à l’ouverture de ce Forum. À cette occasion, le Ministre a salué l’initiative du choix de cette thématique. Il a souhaité que : « la rencontre de ce jour contribuera à tordre le cou aux préjugés qui abondent sur le phénomène migratoire et confirmera le changement qui s’est opéré en la matière ».

Le ministre de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Etranger a tenu a rassuré l’assemblée que la Côte d’Ivoire travaillera d’arrache pieds au renouveau de la gouvernance mondiale des questions migratoires et ce, dans un esprit de responsabilité, de solidarité et de fraternité.

Le Vice-Président principal du groupe de la BAD, Monsieur Charles Boamah, a formulé l’espoir que les réflexions produisent des propositions d’actions concrètes pour gérer le défi de la migration sous les 4 axes définis notamment : la formation et l’emploi des jeunes et des femmes, l’amélioration du cadre fiscale réglementaire, la transformation des défis environnementaux, puis finalement le renforcement de partenariat au développement et société pour une meilleure coordination sur le terrain.

Au programme de ce forum, six sessions plénières et neuf ateliers parallèles. Ainsi, les travaux, qui se dérouleront sur trois (3) jours, c’est-à-dire du 04 Mars au 06 Mars 2019, devraient permettre aux participants d’identifier, les meilleures initiatives à prendre pour remédier à la fragilité et bâtir la résilience à travers des réponses appropriées aux défis migratoires.